Linou Traxler, la passion des images

Par défaut

linouPour une fois, j’ai dérogé à ma règle et j’ai décidé de faire l’interview de quelqu’un que je ne connaissais pas mais qui m’avait été très chaudement recommandé.
Sandrine-Anne Lagardère a travaillé plusieurs fois avec Linou Traxler et elle tenait à mettre en avant son « travail de pro ».
J’ai donc décidé de rencontrer Linou, déjà intriguée par ce prénom. En fait, il s’agit d’un diminutif mais personne n’utilise ni ne connait son vrai prénom, Line, « pas même Google » (c’est vrai, j’ai vérifié !).

Et j’ai rencontré une jeune femme passionnée par les images. Elle adore aussi tout ce qui a trait aux réseaux sociaux et au web et rêverait de pouvoir associer ses deux domaines de prédilection au sein d’un même poste.
Elle a travaillé plusieurs années avec son frère au sein de leur agence Idealink, mais aujourd’hui, et même si elle est toujours associée, elle aimerait relever d’autres challenges. Elle recherche un poste dans la production audiovisuelle.

Quel type de poste recherches tu ?
Je recherche un poste de Directrice ou de Chargée de production audiovisuelle.

As tu un (ou plusieurs) secteur(s) de prédilection #OuPas ?
Je connais particulièrement bien le milieu des médias, TV et web. Mais au sein de Idealink, nous avons produit également des films institutionnels pour des entreprises de toutes tailles (grands comme petits comptes).

Quels sont les points forts de ton CV ?
J’ai travaillé dans la majeure partie des domaines de l’audiovisuel : casting, rédaction, réalisation, production… J’ai donc une vision très complète de toutes les étapes de la production et de la post-production d’un film.

Quelle est la réalisation/réussite/moment juste dont tu es la plus fière dans ton parcours ?
Je suis très fière d’avoir rejoint une aventure familiale et d’y avoir apporté ma contribution. Mon frère a créé Idealink une web agency il y a 10 ans. 5 ans plus tard, son meilleur ami y a créé un pôle audiovisuel et je l’ai rejoint pour le développer. Nous réalisions des films institutionnels pour divers clients B to B.
Nous étions plutôt précurseurs puisque nous faisions déjà des films full HD, comme par exemple celui pour la FNSEA.
D’ailleurs, aujourd’hui, et même si je recherche tout d’abord un poste de responsable de production audiovisuelle, je suis toujours associée dans l’agence (qui aujourd’hui est une agence de communication avec un champs d’action plus large) et je peux aussi piloter des projets en utilisant tous les moyens dont elle dispose. Et ils sont suffisamment importants pour pouvoir travailler pour des grands comptes comme Marionnaud ou le Club Med…

As tu une autre passion/activité dans la vie dont tu pourrais nous parler pour nous aider à mieux te connaître ?
Toute petite, j’ai fait des compétitions de natation. Ce n’est plus le cas aujourd’hui mais j’adore toujours autant nager et savourer le calme que cela me procure.
De plus en plus, et depuis 2007, je m’intéresse au web 2.0 et à l’émergence des réseaux sociaux. C’est un continuel apprentissage et j’aime beaucoup ça. J’ai d’ailleurs envisagé un moment de me reconvertir dans le community management mais mon goût pour les images a vite repris le dessus (rires).

Quelles plateformes, outils et médias utilises tu pour ta recherche d’emploi ?
J’utilise Twitter, linkedin, monster, jobijoba, simply hired, indeed, regions job, paris job… principalement.

Qui as tu envie de recommander pour cette interview ?
Je recommande vivement Alexandra Choueri qui travaille dans le domaine du journalisme et des castings pour l’audiovisuel.

Question bonus : as tu quelque chose à nous dire en plus ? Une remarque, réflexion ?
Arrivée à la trentaine, je me suis plus intéressée à ce qui se passait autour de moi. Et j’ai travaillé bénévolement pour Medecins du Monde. Pas en tant que soignante, bien sûr, mais pour quelque chose qui m’intéresse beaucoup, le web et les médias sociaux. L’objectif était d’essayer d’harmoniser l’identité visuelle dans le Monde. J’ai donc réalisé un audit marketing en étudiant le benchmark et en analysant le traffic des pages et profils pour 14 pays. Il y avait d’énormes disparités d’un pays à l’autre. Par exemple, en Espagne, il y a une page Facebook différente pour chaque ville et à contrario en Suède, comme ils ne sont que très peu dans le bureau, il n’y a pas les ressources suffisantes pour animer correctement une seule page … J’ai aussi pu mesurer toute l’importance de la communication de crise et de la réactivité. Bref, ce fut une expérience très enrichissante au service d’une association que j’affectionne tout particulièrement.

Fiche signalétique :
– Profil LinkedIn : https://www.linkedin.com/pub/linou-traxler/65/182/66
– Profil Viadeo : http://www.viadeo.com/fr/profile/linou.traxler
– Twitter : @LinouTraxler https://twitter.com/LinouTraxler
– Profil Pinterest (mais pas encore utilisé😉 ) : http://www.pinterest.com/linouidealink/
– Profil Google + : https://plus.google.com/103660121818101573001/about
– Page et profil Facebook : https://www.facebook.com/Linou2TheMaxhttps://www.facebook.com/linou.traxler

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s